créativité jess-watters-483666-unsplash

COMMENT ÊTRE TOUT LE TEMPS CRÉATIVE

Créatif, maintenant, c’est un métier, Mais avant, c’était un adjectif pour les ados qui ne savaient pas trop où aller dans la vie.

Après avoir été une case peu prometteuse dans les livres d’orientation, la créativité est devenu bankable.

Un jour, comme ça, être créatif, c’est devenu cool. Alors d’un coup, tout le monde a voulu inventer, créer, dessiner et faire de la pâte à modeler.

D’un coup, je suis passée dans la famille hypster-à-la-mode. Alors que j’étais plutôt considérée comme une rêveuse idéaliste.

La créativité, de mon coté, je ne l’ai jamais laissé tomber.

Et maintenant qu’elle a un intérêt pour les autres, je vais partager mes:

9 SECRETS POUR ÊTRE TOUT LE TEMPS CRÉATIVE

Maintenant, avec le monde qui avance à toute allure, il faut faire tout le temps preuve de créativité.

Mais ça n’a pas toujours été comme ça!

Je le sais parce que je suis passée par là. Je me revois encore dans le centre d’orientation du lycée, puis de la fac… À faire des tests de personnalité à n’en plus finir! Chaque fois, c’était le même résultat:

« Vous êtes une créative / une artiste. »
créatif romain-vignes-53940-unsplash (1)

« Allez, on se concentre sur les questions. Tout cela pourrait déterminer ma vie… »

Oui, c’est bien, mais ça sert à quoi tout ça?

« Vous pouvez être peintre, artiste plastique, comédien, musicien ou écrivain. »

Peintre, musicien ou écrivain, c’est pas des trucs que tu dois désirer ça?

C’est un peu comme acteur! On ne devient pas acteur parce qu’on nous a dit au centre d’orientation:

« Votre test de personnalité pointe que vous seriez une super bonne CatWoman! »

Artiste, ça voulait tout et rien dire. C’était étrangement, la dernière section des résultats. Une sorte de case « miscellanées » ou « autre », où on mettait les outsiders comme moi.

Vous ne rentrez pas dans les cases « médecin », « avocat », « cosmonaute » ou « institutrice » alors vous êtes « artiste ». J’avais l’impression d’être le dernier livre des Martine.

Martine à la plage, Martine en vacances, Martine à l’école, Martine à… Et pouf! L’auteur ne termine pas son dernier ouvrage.

C’était moi le dernier ouvrage. Un truc pas terminé.

Devant mon air blasé, les conseillers me demandaient s’ils pouvaient m’aider.

« Non madame, personne ne peut m’aider! Je suis condamnée… »

Pourtant, aujourd’hui, c’est la créativité qui définie ma vie. C’est elle qui m’aide à me réinventer, qui me soutient dans tout ce que je fais.

C’est grâce à elle que j’ai pu inventer une histoire pour chacune des 28 robes de mariée. Un jour de shooting, alors que j’en avais déjà marre de poser à la 5ème robe… Et que j’ai commencé à inventer une femme, un caractère et des poses différentes pour chaque vêtement!

La créativité, c’est devenu une grande amie. Mais c’est un peu comme le sport, la créativité, ça se travaille.

Je vais donc te révéler toutes les choses que je fais pour la garder éveillée.

 

J’active la plasticité cérébrale.

rubik cube créativité alvaro-reyes-507651-unsplash

Perso, je ne suis pas une grande fan du RubikCube, mais ça peut t’aider à faire travailler la matière grise… Et donc, la créativité!

Au contraire de ce que tout le monde pense, le cerveau ne se rigidifie pas avec l’âge. Les neurologues ont découverts que la plasticité cérébrale est présente TOUTE LA VIE!

Mais qu’est-ce que c’est pourrais-tu me demander. La plasticité, c’est le potentiel du cerveau à réinventer des chemins neuronaux. Si tu prends tous les jours le même chemin pour rentrer chez toi le soir, tu vis dans la routine. Ta plasticité est moindre. Si tu travailles dans des endroits différents chaque jour, tu es dans un mode créatif. Le fait de créer chaque jour de nouveaux chemins neuronaux et de s’adapter à des tas de choses augmente la plasticité.

Comment la travailler?

C’est simple. Il suffit de mettre toutes tes photos et tes cadres à l’envers pendant une heure. De changer de chemin pour aller à un endroit. D’apprendre une langue étrangère, de résoudre des énigmes ou de faire des casse-têtes.

Ça aide le cerveau à créer encore et encore des chemins neuronaux. Plus il en crée, plus il est actif, réactif et créatif.

Pour ma part, je fais beaucoup de jeux d’énigmes, je joue avec les lettres, les expressions et les mots. Je me traduis à moi-même des trucs en langue étrangère. Tout ça fait travailler les petites cellules grises, comme dirait Hercule Poirot!

Mais tu peux faire ce qu’il te plait pour travailler ta plasticité cérébrale.

 

Je regarde toutes les tendances d’un coup.

Collections photo fashion week créativité

Les tendances, ce n’est pas seulement la mode.
Photo: Fashion Week 2011

J’adore ce petit rituel que j’ai instauré il y a plusieurs années déjà. Je vais sur Internet et pendant au moins une demie journée, je regarde toutes les tendances. Et quand je dis toutes, c’est vraiment toutes!

Mode, décoration, technologie, cosmétiques, maternité, architecture, packaging, marketing… Tout y passe.

Comment je m’y prends?

Je regarde tout sur tout, même ce qui ne m’intéresse pas au premier regard. J’y passe au moins 4 ou 5 heures.

Je ne prends aucune note. Je m’inspire, j’absorbe. Puis je ferme tout et j’oublie.

Tu peux être sûre que deux jours après, j’ai le cerveau qui déborde de trucs nouveaux. C’est parce qu’en laissant travailler l’inconscient, tu l’as laissé faire ses propres liens.

Laisser travailler l’inconscient est quelque-chose que je pratique depuis très longtemps. C’est incroyable comme ton cerveau fonctionne alors que tu as l’impression qu’il ne fait pas grand-chose…

 

Je m’ennuie.

ennui créativité contemplation

L’ennui c’est le vide qui attend d’être rempli. La créativité a besoin d’espace et c’est l’ennui qui lui donne.

Crois-le ou non, l’ennui est le parent de la créativité. S’ennuyer, c’est bon. Et quand je dis s’ennuyer, ça ne veut pas dire être sur son portable parce qu’on ne sait pas quoi faire. Ça veut dire faire les 100 pas, s’assoir, attendre, contempler sans but.

Incroyable, mais l’ennui est aussi un truc du cerveau qui peut nous ébaubir.

Comment faire?

Et bien, je ne vais pas t’apprendre à t’ennuyer… C’est un sentiment spontané! Mais si tu sens l’ennui venir, ne lutte pas. Laisse-le s’emparer de toi et tu verras. Résultats assurés!

 

Je fais des choses nouvelles.

Parfois, ton cerveau a besoin de fraicheur. Un peu de nouveauté fomente la créativité.

Je me lance régulièrement dans des activités que je n’ai jamais faites avant.

voyages créativité contemplation

Berlin… Une ville dont je n’attendais rien et où j’ai passé quelques-uns des plus beaux moments de ma vie!

J’ai essayé le kendo, le katana, le TRX, les constellations familiales, l’hypnose, les miniskis, l’humanitaire, le dessin pour les aveugles et la danse du ventre. Et puis l’acuponcture, la calligraphie, la sculpture, le digeridoo, le massage spontané, le mouvement ancestral et la peinture sur verre. Sans oublier l’apnée dynamique et l’éducation canine.

J’ai aussi voyagé dans des endroits où je n’avais pas forcément envie d’aller…

Et je peux te dire que toutes ces expériences ont une chose en commun. Elles ont chatouillé ma créativité!

Comment faire des choses nouvelles?

Commence pas faire un sport ou une activité manuelle différente. Si tu as les moyens, je te conseille de te payer des vacances dans un pays que tu n’avais jamais considéré. Mes meilleurs voyages on souvent été ceux dont je n’attendais rien.

Toutes ces choses te feront sentir des sensations nouvelles. Te feront voir des choses nouvelles.

Profite ensuite de ce boost de créativité qui s’en suivra!

 

Je cuisine des plats hors du commun.

Pour moi, la cuisine est une grande source de créativité. Et je teste des tas de choses étranges. Je ne me

créativité caroline-attwood-301751-unsplash

La créativité dans la cuisine, c’est un peu la loterie pour tous les gens autour au début! Mais ça vaut vraiment le coup de se lancer!

laisse jamais dormir sur mes lauriers. Toujours à l’affut de nouvelles recettes, je fais aussi mes propres expériences. De la cardamome sur une pizza sans gluten? Du brownie fait à base de haricots noirs ou encore des meringues faites avec l’eau des pois-chiche? Tout y passe!

Manger toujours la même chose, c’est comme prendre le même chemin pour aller travailler. Ça n’active pas du tout la plasticité cérébrale!

Comment activer sa créativité dans la cuisine?

Je commence toujours par une belle collection d’épices. Les épices, ce n’est pas cher et ça peut radicalement changer un plat! J’utilise aussi les herbes et les huiles de bonne qualité ou des vinaigres avec des saveurs (truffe, framboise, basilic, etc…).

Je fais des mélanges, je teste. Un peu comme Rémi, le rat de l’animation Ratatouille.

C’est incroyable comme la créativité est décuplée par quelques petits plats.

 

Je change souvent mon environnement.

Quand j’étais petite, je changeais de place les meubles de ma chambre tous les 3 mois. Mes parents se moquaient de moi, mais pour moi, c’était indispensable. Il fallait toujours que je considère mon espace comme neuf.

Et je continue à le faire! Régulièrement, je change certaines choses de place chez moi. Je change les housses de coussins, je fabrique de nouveaux sets de table.

créativité meuble, changer environnement

Les meubles et la couleur des murs, deux choses qui peuvent sans cesse se réinventer!

Et puis j’aime m’inspirer des saisons et créer des ambiances différentes. Ça fait que je ne m’ennuie jamais de mon intérieur et qu’il me maintient éveillée.

Par ailleurs, changer, c’est aussi faire un peu de vide. Faire une pile de vêtements que tu ne mettras plus, et les donner ou les échanger… Mettre le vieil ordinateur dans la voiture pour vendre les pièces détachées. Se débarrasser du vieux, ça excite la créativité et ça permet au neuf de venir vers toi.

Comment faire du neuf chez toi?

Commence par bouger des meubles moyens. Ne démarre pas tout d’un coup! Il est toujours bien de faire les choses en petits morceaux quand tu n’as pas l’habitude.

Choisis un coin de chez toi. Renouvelle, répare, change, recycle, débarrasse-toi de ce qui ne sert plus. Petit à petit, je peux t’assurer que ta créativité s’en verra renouvelée!

Je regarde les hacks de Pinterest.

Pinterest est ma mine de créativité. Mais je regarde des choses très particulières. Je ne regarde presque que des « hacks ». Ces conseils qui te disent d’utiliser une chose pour en faire quelque-chose qui n’a rien à voir. Les Japonais sont très bons sur ce sujet. Ils utilisent des briques de lait pour faire des fauteuils, des collants filés pour en faire des filtres, etc…

créativité tunning de vêtements

Trois pics au col d’une chemise et paf! La voilà rock’n’rollisée!

Pourquoi je ne regarde presque que des hacks me demanderas-tu?

Et bien parce que les hacks, c’est faire un lien entre deux choses que tu n’aurais pas osé penser. Faire un lien entre deux choses qui n’ont rien à voir crée un nouveau chemin neuronal. Lorsque tu vois une bouteille de 2 litres de lait, tu penses « bouteille de lait ». Et bien en regardant beaucoup de hacks, tu peux penser: « masque africain », « pots à crayons », « pelle pour ramasser la poussière », « station de charge de portable », etc….

Ça ne veut pas dire que je réalise ces hacks. Mais plutôt que je m’inspire de ces vidéos pour entretenir ma créativité. Et faire penser à mon cerveau que n’importe quel objet peut être utilisé pour des tas de choses.

Comment fomenter ta créativité grâce à Pinterest?

Tu peux regarder des hacks de n’importe quoi. Il en existe sur les thèmes de la mode, des meubles, de la décoration, du nettoyage… Si tu regardes quelques hacks de temps en temps, tu verras que ta créativité commencera à augmenter.

 

Alors, motivée pour créer maintenant?

Je l’espère!

 

About The Author

agata.descroix

Salut! Je m'appelle Agatha. Ex-mannequin internationale et citoyenne du monde, je suis passionnée de bien-être depuis des années, incluant la nutrition, le sport, les techniques mentales, le coaching personnel, la mode et la gestion de l'image. Ce blog est un outil pour permettre aux femmes d'augmenter leur confiance en elles.